Programme > Résumés

Politique nationale des données, des algorithmes et des codes sources

Isabelle Blanc, administratrice des données de la recherche, des algorithmes et des codes sources, MESRI

Présentation et échanges autour des mesures et plan d’action en faveur de la structuration, du partage et de l’ouverture des données de la recherche.

 

Les données de la recherche et les réseaux métiers

Marie-Claude QUIDOZ,  GT Atelier Données - CNRS

Dans cette intervention nous retracerons le chemin parcouru entre la création du groupe de travail en janvier 2016 et la publication du guide de bonnes pratiques sur la gestion des données de la recherche en janvier 2021. Nous évoquerons aussi le difficile apprentissage d’une langue commune dans le domaine des données de la recherche.

 

Questions juridiques

Émilie Boudreaux, Normandie Valorisation

Qui est propriétaire des données de la recherche ? Quelles utilisations et quelle diffusion possibles ? Ont-elles toutes le même régime ?

 

Retour d'un chercheur

Claire HANUSSE, CRAHAM

 

Atelier 1

Cet atelier propose de manière divertissante d’acquérir de bonnes pratiques concernant les données de la recherche, plus particulièrement leur gestion et leur partage. Au travers d'un jeu de plateau réalisé par l'INIST (l'Institut de l'Information Scientifique et Technique) appelé GopenDore, chaque équipe sera amenée à répondre aux questions du jeu portant sur le cycle de vie des données : gestion, analyse, diffusion et archivage.

Il permettra ainsi d'assimiler les éléments essentiels à la constitution d'un Plan de Gestion de Données (PGD) à partir d'un des nombreux modèles proposés par l'INIST.

Atelier 2

Qu'on les appelle "notebooks", "article exécutable" ou "publication reproductible", la démocratisation du Literate Programming et des technologies supports (Org; RMarkdown ; Jupyter) soulève un ensemble de problématiques susceptible d'interroger de nombreux métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ces pratiques émergentes s'inscrivent dans le contexte actuel de la science ouverte et de nombreuses initiatives pour une meilleure gestion des données de la recherche (FAIR). Cet atelier se place donc dans une continuité des présentations et des discussions opérées le matin.

De part l'articulation sur un même support dynamique de textes, mais aussi de codes sources et de l'accès à des données et leurs transformations, les "notebooks" s'utilisent comme outil de collaboration, d'expérimentation, mais aussi de communication scientifique. Ils se révèlent ainsi un vecteur particulièrement pertinent pour la réutilisation des données, la reproductibilité de la recherche, et l'ouverture et la transparence des protocoles de recherche.

L'objet questionne non seulement nos pratiques scientifiques (reproductibilité, écriture scientifique, etc.) mais également les chaînes de publications ; les infrastructures matérielles et logicielles susceptibles d'accueillir ces pratiques, tout comme leur appropriation et la médiation entre équipes de recherche, étudiants et étudiantes et personnel d'appui à la recherche.

L'atelier commencera par une présentation/sensibilisation à l'objet "notebook" et des différentes problématiques qu'il soulève par "métier". Les participants et participantes pourront également manipuler un type de "notebook" pour se familiariser avec l'objet. Enfin nous prévoyons de clôturer cet atelier par une information sur les GT réfléchissant aux problématiques associées au "notebook" et ses usages puis une séance de questions/réponses/discussions avec le public.

Atelier 3

Personnes connectées : 1 Vie privée
Chargement...